À Claude II Belin, le 15 mai 1643
Note [11]

Conche : terme déjà très ancien du temps de Guy Patin, qui s’entendait « de la bonne ou mauvaise fortune […]. J’ai vu autrefois ce gentilhomme en bonne conche, il avait grand équipage ; maintenant il est en fort mauvaise conche, il n’a pas un habit, un valet » (Furetière).

Le 15 mai, le roi quitta le château de Saint-Germain-en-Laye vers 11 heures et se rendit à Paris où il pénétra par la porte Saint-Honoré, avant d’aller s’installer au Louvre où il fut reçu par le Parlement, la Chambre des comptes, la Cour des aides et plusieurs autres Corps du royaume (Levantal).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 15 mai 1643. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0082&cln=11

(Consulté le 27.09.2020)

Licence Creative Commons