À Charles Spon, le 9 juin 1654
Note [11]

Le dimanche 7 juin 1654.

Mlle de Montpensier (Mémoires, première partie, volume 2, chapitre xix, pages 320‑321) :

« La cérémonie du sacre est je crois une chose fort belle ; mais quand l’on en a vu d’autres en sa vie, que l’on sait comme la cour est faite et tous les gens qui la composent, et que l’on a lu le sacre dans un livre, c’est tout comme si l’on l’avait vu et on n’en a pas le chaud ni la peine de se lever fort matin. Ce qui est de remarquable à ce sacre, c’est que personne n’y a été ce qu’il devait être ; car M. l’archevêque de Reims de ce temps-là, {a} qui était de la Maison de Savoie, de la branche de Nemours, n’étant pas prêtre, ce fut M. de Soissons, {b} un des suffragants, qui fit la cérémonie ; et ainsi tous les autres suffragants prirent la place l’un de l’autre, et personne n’y joua son véritable personnage, mais celui d’autrui. Pour les pairs, hors Monsieur, frère du roi, les autres {c} étaient si peu propres à être en des places où sont d’ordinaire des princes du sang que je crois que personne ne s’est souvenu de ce qui se fit. On le manda à M. le duc d’Orléans et en même temps, on lui laissa la liberté de n’y pas venir ; ce qu’il fit avec joie, et n’étant pas accommodé à la cour, il eût été surprenant qu’il y fût venu. »


  1. Henri de Savoie, duc de Nemours et d’Aumale.

  2. Simon Legras, évêque de Soissons.

  3. Les princes de Condé et de Conti.

Olivier Le Fèvre d’Ormesson (Journal, tome ii, page 693) a aussi remarqué l’incroyable imbroglio des délégations épiscopales :

« L’évêque de Soissons représentait l’archevêque et duc de Reims ; {a} l’évêque de Beauvais représentait l’évêque et duc de Laon ; {b} l’évêque de Noyon représentait l’évêque et duc de Langres ; {c} l’évêque de Châlons représentait l’évêque et comte de Beauvais ; {d} l’archevêque de Bourges représentait l’évêque et comte de Noyon ; {e} l’archevêque de Rouen représentait l’évêque et comte de Châlons. » {f}


  1. Simon Legras (Soissons) pour Henri de Savoie-Nemours, abbé d’Aumale (Reims).

  2. Nicolas Choart de Buzenval (Beauvais) pour César d’Estrées (Laon).

  3. Henri de Barradas (Noyon) pour Sébastien Zamet (Langres).

  4. Félix Vialart de Herse (Châlons) pour Nicolas Choart de Buzenval (Beauvais).

  5. Anne de Lévis-Ventadour (Bourges) pour Henri de Barradas (Noyon).

  6. François de Harlay de Champvalon (Rouen) pour Félix Vialart de Herse (Châlons).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 juin 1654. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0353&cln=11

(Consulté le 22.01.2020)

Licence Creative Commons