À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658
Note [11]

Guy Patin a barré le passage traduit entre accolades.

La présence de pus dans les urines (pyurie) est généralement un symptôme d’infection des reins (abcès, v. note [9], lettre 673, pour l’avis de Jean Fernel sur la question) ou des voies urinaires basses (vessie) ou de leurs annexes (prostate) ; souvent alors en lien avec une lithiase. Certains pensaient aussi qu’en l’absence de cause locale patente, le pus urinaire pouvait provenir d’une autre partie du corps, transporté vers les reins par la voie des artères ; ce qui semble aujourd’hui inconcevable.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1131&cln=11

(Consulté le 15.10.2019)

Licence Creative Commons