À Charles Spon, le 24 septembre 1649
Note [12]

« On écarte la sagesse du bien commun, on mène les affaires par la force » ; Ennius (Fragments des Annales, livre viii, vers 263-264) :

Pellitur e medio sapientia, vi geritur res
Spernitur orator bonus, horridus miles amatur.

[La sagesse est chassée du bien commun, on mène les affaires par la force, on dédaigne le bon orateur, on aime le sauvage soldat].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 septembre 1649. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0198&cln=12

(Consulté le 30.11.2020)

Licence Creative Commons