À Charles Spon, le 26 juillet 1650, note 12.
Note [12]

« ainsi en a-t-il plu aux dieux, en demander davantage est impie. »

Je n’ai pas trouvé l’origine de cette citation qu’on trouve huit fois dans les lettres de Guy Patin et qu’a reprise Leibnitz à la fin de la 2e partie de ses Essais de la justice de Dieu et de la liberté de l’homme dans l’origine du mal (Théodicée, 1710).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 juillet 1650, note 12.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0237&cln=12

(Consulté le 24/02/2024)

Licence Creative Commons