À André Falconet, le 16 août 1650
Note [12]

« Il faut traiter pendant la coction, et non la crudité, etc. »

Cet aphorisme complet d’Hippocrate (1re section, no 22, Littré Hip, volume 6>, page 469) est :

« Purger et mettre en mouvement les humeurs en état de coction, mais non en état de crudité, {a} non plus que dans les commencements, à moins qu’il n’y ait orgasme ; {b} en général, il n’y a pas orgasme. »


  1. V. note [3], lettre 228, pour la crudité et la coction qui, dans le déroulement hippocratique des maladies, précédaient la crise.

  2. L’orgasme (hippocratique, v. note [7], lettre 479) était précisément ce qu’avait redouté André Falconet chez son malade : une ardeur excessive (congestion ou turgescence) de l’humeur peccante qui la pousse à migrer sans cesse d’un endroit à l’autre du corps.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 16 août 1650. Note 12

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0239&cln=12

(Consulté le 03.02.2023)

Licence Creative Commons