À Claude II Belin, le 22 août 1641, note 13.
Note [13]

Henri d’Escoubleau de Sourdis (v. note [5], lettre 29), archevêque de Bordeaux, assiégeait par mer Tarragone (ville forte catalane, à 76 kilomètres au sud-ouest de Barcelone) pendant que La Mothe-Houdancourt la bloquait par terre. Comme le prévoyait Guy Patin, ce siège se termina par un échec. L’escadre de Sourdis fut dispersée par la flotte espagnole et l’armée française de terre se retira le 2 août 1641 (Triaire).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 22 août 1641, note 13.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0059&cln=13

(Consulté le 18/07/2024)

Licence Creative Commons