À Claude II Belin, le 16 janvier 1650, note 13.
Note [13]

Annonce d’un recueil qui n’a paru qu’au xviiie s. :

Epistolæ celeberrimorum virorum, nempe H. Grotii, G. J. Vossii, A. Schotti, J. Wouerii, D. Heinsii, C. Gevartii, I. F. Gronovii, G. Patini, N. Heinsii, aliorumque antehac ineditæ. In quibus plurima ad omne Eruditionis genus illustrandum occurrunt ; Ex Scriniis Literariis Jani Brantii.

[Lettres inédites d’hommes très célèbres : Hugo Grotius, Gerardus Johannes Vossius, Andreas Schott, Iohannes Wowerius, Daniel Heinsius, Caspar Gevartius, Johann Friedrich Gronovius, Guy Patin, Nicolaas Heinsius et de quelques autres. {a} Bien des choses s’y trouvent, qui brillent en toute sorte d’érudition. Tirées des archives littéraires de Johannes Brant]. {b}


  1. Le seul de ces savant hommes à ne pas figurer dans notre édition est le philologue et jurisconsulte anversois Caspar Gevartius (Gevaerts ; 1593-1666).

    Contrairement à ce qu’annonçait le titre, les 13 lettres de Guy Patin à Christiaen Utenbogard n’étaient pas inédites : ce sont les mêmes que dans le recueil que Brant avait publié en 1702 (vBibliographie).

    Ranger Patin parmi les célébrités littéraires de son siècle illustre le succès commercial rencontré par les premières éditions de ses Lettres.

  2. Amsterdam, Janssonius et Waesbergius, 1715, in‑8o.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 16 janvier 1650, note 13.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0212&cln=13

(Consulté le 24/04/2024)

Licence Creative Commons