À Charles Spon, le 27 juin 1654
Note [13]

Dans son article intitulé « Molière et les apothicaires » (Revue d’histoire de la pharmacie, 1953, volume 41, no 138, pages 120‑121), Maurice Bouvet a cité ce passage de Guy Patin pour y reconnaître Philippe Arnoulet, né vers 1572 et installé au faubourg Saint-Germain en 1638, qui aurait été apothicaire de Condé et inspirateur de Molière pour ses satires des pharmaciens.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 27 juin 1654. Note 13

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0357&cln=13

(Consulté le 27.11.2022)

Licence Creative Commons