À Hugues de Salins, le 1er juin 1662
Note [13]

T. Lucretius poeta nascitur. Postea amatorio poculo in furorem versus, cum aliquot libros per intervalla insaniæ conscripsisset, quos postea Cicero emendavit, propria se manu interfecit anno ætatis quadragesimo quarto [Le poète Titus Lucretius naît. Rendu fou par un philtre d’amour, il rédigea dans ses moments de lucidité quelques livres que Cicéron corrigea par la suite. Il se donna la mort dans sa quarante-quatrième année (vers 54 av. J.‑C.)] (Chronique de saint Jérôme de Stridon).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 1er juin 1662. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0732&cln=13

(Consulté le 16.01.2021)

Licence Creative Commons