À Claude II Belin, le 2 janvier 1641, note 14.
Note [14]

« vitement, complètement et heureusement » (termes consacrés en médecine pour marquer le succès d’un traitement).

V. note [3], lettre 56, pour le litige existant alors au sein du Collège des médecins de Troyes. Guy Patin avait ici nommé quatre des cinq magistrats du Parlement de Paris qui instruisaient ce procès. Il était intervenu auprès d’eux pour essayer de les rendre favorables à la cause de son ami Belin.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 2 janvier 1641, note 14.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0053&cln=14

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons