À Charles Spon, le 8 mai 1648
Note [14]

Pierre Le Petit (1617-1687) avait été reçu libraire-imprimeur à Paris en 1642, puis nommé en 1643 imprimeur de l’Académie française, avant de recevoir en 1647 le titre d’imprimeur ordinaire du roi en succession de Gilles Morel. En 1662, il devint marguillier (v. note [59], lettre 229) de la paroisse Saint-Benoît. Le Petit avait pour marque La Croix d’or, à la devise In hoc signo vinces [Par ce signe tu vaincras]. Il fut un des libraires de Port-Royal, ce qui lui valut quelques ennuis en 1656-1657. Il avait épousé Denise Camusat, fille de Denise de Courbe et de Jean Camusat (libraire parisien, rue Saint-Jacques, À la Toison d’or, mort en 1639). Le gendre et la belle-mère s’étaient associés en 1643 (Renouard).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 mai 1648. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0155&cln=14

(Consulté le 21.11.2019)

Licence Creative Commons