À Charles Spon, les 16 et 26 février 1657, note 14.
Note [14]

Iupiter mactator, « Jupiter massacreur » : l’épithète est rare, mais se lit dans les Troyennes de Sénèque le Jeune (vers 1003), appliquée à Pyrrhus, fils d’Achille et meutrier de Priam. Son attribution à Jupiter semble une invention de Guy Patin, qui y a recouru sept fois dans ses lettres (aux endroits recensés dans notre index).

Littré DLF a employé cette phrase de Patin pour illustrer sa définition du mot martyrologe : « Il se dit quelquefois d’une longue liste de cas de mort que l’on rapporte, ou de souffrances infligées. » Patin n’a bien sûr pas établi le martyrologe de la saignée.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, les 16 et 26 février 1657, note 14.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0463&cln=14

(Consulté le 15/06/2024)

Licence Creative Commons