À André Falconet, le 27 avril 1660
Note [14]

Francesco Maria Mancini (Rome 1606-Marino 1672) n’était pas un neveu de Mazarin mais son beau-frère, comme frère de Michele, l’époux de Hieronyma Mazarin, sœur du cardinal-ministre. Nommé cardinal le 5 avril 1660, Francesco Maria était référendaire des tribunaux de la signature apostolique de justice et de grâce, titulaire de plusieurs abbayes françaises : Saint-Martin de Laon, la Maison-Dieu de Clermont, Saint-Lucien de Beauvais et Saint-Pierre-du-Mont à Châlons.

La promotion de cardinaux nommés par le consistoire du 5 avril 1660 (la troisième nommée par Alexandre vii) comptait cinq prélats. Outre Mancini, il s’agissait de :

  • Pascual de Aragón-Córodoba y Fernández de Córdoba, archidiacre de Talavera, fils d’Enrique, sixième duc de Cardona, cinquième duc de Segorbe et vice-roi de Navarre et de Catalogne ;

  • Franz Wilhelm von Watenberg, fils aîné du duc Ferdinand de Bavière, évêque de Ratisbonne ;

  • Gregorio Giovanni Gasparo Barbarigo, fils d’un sénateur vénitien, évêque de Bergame canonisé en 1960 ;

  • Pietro Vidoni, membre d’une noble famille de Crémone, évêque de Lodi.

Inexactement informé, Guy Patin avait allongé la liste d’un Polonais et de deux Italiens.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 avril 1660. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0605&cln=14

(Consulté le 24.02.2021)

Licence Creative Commons