À Claude II Belin, le 18 janvier 1633, note 15.
Note [15]

Pharmacopée (Lyon, 1588, in‑8o, pour la 1re édition qui fut suivie de nombreuses autres, avec des traductions en latin, anglais et allemand) de Brice Bauderon (Paray-le-Monial 1539-Mâcon 1623). Docteur de l’Université de médecine de Montpellier, Bauderon s’était établi à Mâcon où il pratiqua pendant 50 ans avec grande réputation. Outre sa Pharmacopée, il a publié sur la fin de sa vie une synthèse de son expérience médicale (T in Panckoucke) :

Praxis medica in duos tractatus distincta : in primo de febribus essentialibus ; in secundo de symptomatibus et morbis internis, a capite et pedes usque.

[Pratique médicale divisée en deux traités : le premier sur les fièvres essentielles ; le second sur les symptômes et les maladies internes, depuis la tête jusqu’aux pieds]. {a}


  1. Paris, Sébastien Cramoisy, 1620, in‑4o.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 18 janvier 1633, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0015&cln=15

(Consulté le 24/05/2024)

Licence Creative Commons