Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19
Note [15]

« Quand une grande sueur vient après le sommeil, sans cause apparente, c’est une marque que le corps a consommé trop de nourriture ; donc, si cela arrive en dehors de cette circonstance, c’est qu’une mauvaise humeur a besoin d’en être évacuée, non parce qu’elle s’y est reformée, mais parce qu’elle y subsiste. »

Directement et fidèlement traduit du grec dans Littré Hip (volume 4, pages 517‑519), cet aphorisme est plus laconique :

« Une sueur abondante, s’établissant après le sommeil, sans aucune cause apparente, indique une alimentation trop copieuse ; et si cela arrive chez une personne qui ne mange pas, c’est signe qu’elle a besoin d’évacuation. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19. Note 15

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8149&cln=15

(Consulté le 20.04.2021)

Licence Creative Commons