Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649)
Note [15]

« On a joué un mauvais parti à quelqu’un lorsqu’on l’a attrapé, qu’on lui a fait quelque vilain tour » (Furetière).

V. note [3], lettre 176, pour le surnom de « roi des halles » que valurent au duc François de Beaufort sa popularité pendant la Fronde et son opposition acharnée à Mazarin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649). Note 15

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8227&cln=15

(Consulté le 06.10.2022)

Licence Creative Commons