À Charles Spon, le 23 février 1655
Note [16]

« et s’y perdaient en sottes conjectures ».

Les méats cholédoques sont à prendre ici pour les conduits de la bile hépatique (jaune) : le canal hépatique, venu du foie, et le canal cystique, venu de la vésicule biliaire, se réunissent pour former le canal cholédoque qui va s’aboucher dans le duodénum (première partie de l’intestin grêle, au sortir de l’estomac).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 février 1655. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0391&cln=16

(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons