À Hugues II de Salins, le 31 octobre 1656, note 16.
Note [16]

« pourtant la dysenterie est ici une affection extrêmement rare. »

Le saturnisme, ou intoxication chronique par le plomb, a pour l’un de ses grands symptômes la colique saturnine. Guy Patin, bon observateur, avait rétrospectivement raison de ne pas croire que le plomb provoque une dysenterie : la colique saturnine occasionne des douleurs très vives, mais guère de dysenterie (au sens de diarrhée sanglante) ; en outre, les canalisations d’eau en plomb ne sont qu’exceptionnellement la cause d’un saturnisme.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 31 octobre 1656, note 16.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0449&cln=16

(Consulté le 03/03/2024)

Licence Creative Commons