Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19
Note [16]

Le court-pendu, courpendu ou capendu (curtipendulum) est une variété de pomme : « il est tout à fait de figure de pomme et d’une grosseur raisonnable ; il est gris-roussâtre d’un côté, et assez chargé de vermillon de l’autre ; la chair en est très fine, et l’eau très douce et fort agréable ; on en mange depuis le mois de décembre jusqu’en février et mars ; mais il ne lui faut pas donner le temps de devenir trop ridé, parce qu’alors il est insipide » (Trévoux). Furetière l’appelle capendu, expliquant que : « quelques-uns tiennent que son nom vient de ce qu’on le pend par le cap ou la tête, pour le conserver ; d’autres, parce qu’il a la queue fort courte, prétendent qu’il faut dire courpendu. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 19. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8149&cln=16

(Consulté le 17.01.2021)

Licence Creative Commons