À Charles Spon, le 28 janvier 1653
Note [17]

Innocent x assembla en effet un consistoire à cet effet pour décider de la conduite à tenir ; il chargea le nonce Bagni d’aller exiger du roi la mise en liberté de Retz, puis députa l’archevêque d’Avignon, Domenico Marini, comme nonce extraordinaire auprès de la cour (Jestaz) ; v. infra note [40].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 janvier 1653. Note 17

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0301&cln=17

(Consulté le 28.01.2021)

Licence Creative Commons