À Charles Spon, le 24 septembre 1649, note 18.
Note [18]

Le duc de Longueville, revenant de Normandie, arriva à Paris le 24 septembre. L’un des enjeux de sa visite était le mariage de sa fille aînée, Mlle de Longueville, avec le duc de Beaufort, pour unir les familles de Condé et de Vendôme contre Mazarin ; mais en contrepartie, par l’entremise de Mme de Montbazon, la reine proposa à Beaufort la main de Mlle de Chevreuse, avec une place frontière (Sedan, disait-on) pour sa sûreté (Journal de la Fronde, volume i, fo 104 ro).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 septembre 1649, note 18.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0198&cln=18

(Consulté le 18/06/2024)

Licence Creative Commons