À Claude II Belin, le 26 décembre 1640, note 19.
Note [19]

« d’une suffocation du cerveau [apoplexie] ».

« Le bonhomme mourut de crapule [ivrognerie] en moins de rien » (Tallemant des Réaux, Historiettes, tome i, page 303).

Claude Malleville (in Adam) :

« Un soir, après un grand repas,
Le vin avança son trépas,
Et sa débauche fut suivie
De la prompte fin de sa vie. »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 26 décembre 1640, note 19.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0052&cln=19

(Consulté le 22/02/2024)

Licence Creative Commons