À Claude II Belin, mars-avril 1641
Note [19]

« mais ses affaires ne sont pas encore bien arrangées ».

Après avoir intrigué contre la France, pris plusieurs fois les armes contre elle et perdu ses États, Charles iv de Lorraine s’était rendu à Paris au début du mois de mars 1641 pour négocier sa restauration dans son duché. Le 29 mars à Saint-Germain, il signait un traité avec Louis xiii : le duc récupérait la plupart de ses possessions à l’exception de quelques places fortes jugées vitales pour la sécurité de la France (Stenay, Jametz, Dun-sur-Meuse) et du comté de Clermont-en-Argonne ; Nancy restait occupée par une garnison française. Le 10 avril, Charles iv s’engageait même à abandonner toute alliance avec les ennemis de la France ; mais dès le 28 avril, à Épinal, il allait se dédire, prétendant n’avoir signé que sous la contrainte (Bogdan, pages 218‑219).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, mars-avril 1641. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0054&cln=19

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons