À André Falconet, le 28 mai 1649
Note [19]

« et qui a haï les Français de père en fils » ; lettre de Joseph Scaliger à Isaac Casaubon, de Leyde le 20 octobre 1603, julien (Ép. lat. livre i, lettre lxxxv, pages 241-2) :

Audio te cuiusdam summatis literis pellectum cogitare de movendis castris. Cave faxis, et incerta certis anteponas. Præterea esset tibi res eum gente, quæ πατροπαραδοτον habet Gallos odisse.

[J’ai ouï dire que, séduit par les lettres d’un certain souverain, vous songiez à changer de pays. Prenez garde à ce que vous ferez et à ne pas préférer l’incertain au certain. De plus, vous auriez affaire à quelqu’un dont le peuple a haï les Français de père en fils].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 28 mai 1649. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0177&cln=19

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons