À Charles Spon, le 10 mai 1652
Note [19]

Journal de la Fronde (volume ii, fo 70 ro, 30 avril 1652) :

« MM. de Rohan, de Chavigny et Goulas étant arrivés à Saint-Germain le 27 au soir, y eurent audience le 28, deux heures après midi ; et ayant salué le roi et la reine, le roi leur commanda d’entrer dans la chambre de la reine où était le cardinal Mazarin. Ils firent effort d’empêcher de voir ce cardinal ; mais le leur ayant commandé absolument, ils furent contraints de le saluer et demeurèrent plus de trois heures enfermés avec lui sans pouvoir rien avancer ; et le roi leur déclara qu’il ne voulait point que le cardinal Mazarin se retirât de la cour, ce qui les obligea à s’en revenir dès hier. La reine d’Angleterre y est allée pour exhorter de nouveau la reine à l’accommodement. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 mai 1652. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0286&cln=19

(Consulté le 02.12.2022)

Licence Creative Commons