À Charles Spon, le 16 novembre 1643
Note [2]

« Tu as l’honneur qu’on te confie Saumaise, je t’en prie, navire, rends-le sain et sauf aux rives attiques, et tu préserveras la moitié de mon âme » (Horace, Odes, livre i, iii, vers 6‑8, avec Salmasium au lieu de Vergilium).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1643. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0097&cln=2

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons