À Charles Spon, le 8 janvier 1650, note 2.
Note [2]

Laurent Mesme, dit Michel ou Mathurin Neuré (Loudun 1594-Paris 1676 ou 1677), fils d’un gargotier de Loudun, avait été poussé par la misère à entrer chez les chartreux de Bordeaux où il s’adonna sans maître à l’étude des sciences. Au bout de quelque temps, fatigué de la vie monastique, il avait jeté le froc aux orties, s’était rendu à Paris en changeant de nom, où il remplit successivement l’office de précepteur chez François Bochart de Champigny (v. note [11], lettre 390) et chez Mme de Longueville qui lui fit une forte pension (G.D.U. xixe s.). Très féru de mathématiques et d’astronomie, Neuré avait pris le parti de son ami Gassendi dans la querelle qui l’opposait alors à Jean-Baptiste Morin (v. note [4], lettre 185).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 janvier 1650, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0211&cln=2

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons