À Charles Spon, le 10 novembre 1651
Note [2]

La cour avait quitté Bourges le 25 octobre.

Journal de la Fronde (volume i, fo 506 ro, 3 novembre 1651) :

« Hier au soir, un courrier venu de la cour confirma l’arrivée de Leurs Majestés à Poitiers le 31 et rapporta que M. de Sauvebœuf avait défait quelques nouvelles levées qui se faisaient pour M. le Prince à Brillac {a} au Bas-Limousin ; que la présence du roi faisait grand effet partout où il passait. Le sieur de Marcousse, qui était venu en Guyenne avec M. de Marchin, était arrivé à la cour avec une partie de son régiment qu’il avait débauchée du service de M. le Prince. Le sieur Bartet, {b} qui fait le favori à la cour depuis qu’il a eu la charge de secrétaire du Cabinet du roi, en était parti incognito pour aller trouver le cardinal Mazarin. » {c}


  1. Aux limites des actuels départements de la Charente et de la Haute-Vienne.

  2. V. note [36], lettre 549.

  3. À Huy, v. note [6], lettre 270.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 novembre 1651. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0272&cln=2

(Consulté le 06.05.2021)

Licence Creative Commons