À André Falconet, le 20 novembre 1665, note 2.
Note [2]

Au début de sa lettre du 4 décembre suivant, Guy Patin a corrigé de trois (puis quatre, plus loin dans ladite lettre) à cinq le nombre des ducs et pairs reçus lors du lit de justice du 2 décembre. Quelques édits fiscaux furent enregistrés lors du suivant, le 22 décembre.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 20 novembre 1665, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0847&cln=2

(Consulté le 14/04/2024)

Licence Creative Commons