À Paul Baudry, le 13 juin 1666
Note [2]

Rouen et sa région comptaient alors de nombreuses sources minérales froides et ferrugineuses. Celles de Saint-Paul avaient été découvertes au milieu du xviie s. dans le jardin du prieuré qui se situait auprès de l’actuelle église Saint-Paul, au pied de la colline Sainte-Catherine.

V. note [7], lettre 35, pour les eaux de Forges (à 40 kilomètres au nord-est de Rouen).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Paul Baudry, le 13 juin 1666. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1436&cln=2

(Consulté le 08.12.2022)

Licence Creative Commons