Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 5
Note [2]

V. note [5], lettre 195, pour les deux grosses glandes salivaires qui portent aujourd’hui le nom de parotides, mot qui servait alors à désigner leur inflammation (qu’on appelle désormais parotidite).

Dans la mythologie, Castor et Pollux, les Dioscures (les deux jeunes garçons, kouroï en grec), sont les frères jumeaux nés des amours de Léda avec son mari, Tyndare, et avec Zeus ; mais rien n’étant jamais simple ni tout à fait avéré dans les mythes antiques, Trévoux dit de Dioscures que :

« ce nom signifie enfants de Jupiter, dans le dialecte ionien. Cicéron, au 3e livre De natura Deorum, dit qu’il y avait trois différents Dioscures : les premiers étaient fils du roi Jupiter, le plus ancien des Jupiter, ils se nommaient Tritopatrée, Eubulée et Dionysius ; les seconds Dioscures étaient fils du troisième Jupiter et de Léda, c’étaient Castor et Pollux ; les troisièmes, selon quelques-uns, sont Aléon, Melampus et Emolus fils d’Arée, qui l’était de Pelops. »

Les Dioscures, Castor et Pollux, ont aussi servi à nommer :

  • le feu Saint-Elme, « exhalaison sèche et subtile qu’on voit courir sur la surface de la mer. Lorsque la chaleur de l’air l’a enflammée, elle voltige et s’attache sur les vaisseaux qui naviguent. Si c’est aux manœuvres et aux mâts, les matelots croient que ce feu sera suivi d’un calme profond, puisqu’il n’y a dans l’air aucun vent qui le dissipe ; et s’ils le voient voltiger, c’est, selon eux, le présage d’un gros temps » (Thomas Corneille) ;

  • deux étoiles de la constellation des Gémeaux, « c’est un signe du zodiaque qui est représenté par deux enfants bessons [jumeaux], ou Castor et Pollux. Il est le troisième à compter depuis Aries [le Bélier], et le Soleil y entre au mois de mai » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 5. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8135&cln=2

(Consulté le 30.09.2020)

Licence Creative Commons