Annexe : L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté de médecine de Paris, perdu le 1er mars 1644
Note [20]

Retour insistant sur la différence d’autorité entre les arrêts rendus par les juridictions souveraine (Conseil du roi) et subalterne (prévôt de Paris en son Châtelet).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté de médecine de Paris, perdu le 1er mars 1644. Note 20

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8008&cln=20

(Consulté le 15.07.2020)

Licence Creative Commons