Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 20.
Note [20]

« si par hasard je parle trop hardiment contre des imposteurs qui abusent de la dignité et de l’authenticité de notre métier, je demande que cette permission soit concédée à la liberté philosophique et à un esprit épris de vérité. »

Cette citation vient aussi (v. supra note [19]) de la lettre du 28 octobre 1631 (v. sa note [17]). Le commentaire grandiloquent qui la suit est dans l’esprit de Guy Patin, mais non de sa plume épistolaire.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 20.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8217&cln=20

(Consulté le 23/06/2024)

Licence Creative Commons