À Charles Spon, le 23 novembre 1657
Note [21]

« Jadis, quand les dieux étaient d’argile, ils étaient propices aux mortels » ; Sénèque (Lettres à Lucilius, livre iv, lettre xxxi, § 11) :

Et te quoque dignum finge deo. Finges autem non auro vel argento : non potest ex hac materia imago deo exprimi similis, cogita illos, cum propitii essent, fictiles fuisse

[Imite toi aussi la sagesse des dieux. Ce n’est pas au moyen de l’or et de l’argent que tu leur ressembleras ; ces métaux ne peuvent représenter l’image de la divinité. Sache bien que quand les dieux étaient d’argile, ils étaient propices aux mortels].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 novembre 1657. Note 21

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0504&cln=21

(Consulté le 23.04.2021)

Licence Creative Commons