À André Falconet, le 7 février 1662
Note [3]

Edme de La Châtre-Nançay, marquis de La Châtre, maître de la garde-robe, avait obtenu de la reine mère, Marie de Médicis, la charge de colonel général des Suisses et Grisons, puis été entraîné par le duc de Beaufort dans la cabale des Importants ; il fut disgracié et contraint de donner sa démission en faveur de Bassompierre. En 1645, il était allé servir en Allemagne sous le duc d’Enghien ; blessé à la bataille de Nördlingen, il était mort à Philipsbourg des suites de sa blessure. Ses Mémoires intéressent la fin du règne de Louis xiii et la régence d’Anne d’Autriche. Ils ont été publiés en 1662 (Cologne, Pierre van Dyck, in‑12) séparément et avec ceux du duc de La Rochefoucauld (v. note [8], lettre 675).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 7 février 1662. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0722&cln=3

(Consulté le 30.11.2021)

Licence Creative Commons