À André Falconet, le 25 septembre 1665, note 3.
Note [3]

Antoine de Bréda (mort en 1678) avait été reçu en 1632 licencié de la Faculté de théologie de Paris, et docteur de la maison et société de Sorbonne. En octobre 1663, il avait été élu syndic de la Faculté de théologie ; titulaire de la cure de Saint-André-des-Arts, il y renonça en 1673. Opposé aux jésuites, il se montra gallican modéré, mais peu favorable à Port-Royal ; on le qualifia néanmoins de « janséniste politique » (Dictionnaire de Port-Royal, pages 212‑213).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 septembre 1665, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0836&cln=3

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons