À Charles Spon, le 11 septembre 1668
Note [3]

Les Conformités des Cérémonies Modernes avec les Anciennes. Où il est prouvé par des autorités incontestables que les Cérémonies de l’Église Romaine sont empruntées des Payens. Avec un Traité de la Conformité qu’ils ont en leur conduite, mis à la fin, sous le titre d’Addition de quelques autres conformités outre les Cérémonies. {a}


  1. Sans lieu [Leyde] ni nom [Jean Sambix le Jeune], 1667, in‑8o de 305 pages.

L’auteur en était Pierre Mussard, pasteur protestant né à Genève en 1625 ou 1626 ; Préface de l’édition publiée à Amsterdam en 1744 (Maynard Uytwerf, in‑12 de 307 pages) :

« Il avait été ministre à Lyon, mais il fut obligé de s’en retirer, par l’édit qui défendait aux natifs de Genève de prêcher en France. En étant sorti, il ne put s’établir dans sa patrie à cause du Consensus, {a} auquel il ne crut pas devoir souscrire, préférant une espèce d’exil avec la tranquillité d’un cœur droit, à toutes les douceurs du pays natal infectées de reproches intérieurs. Il vint donc à Londres et fut presque aussitôt appelé à l’Église de la Savoie, {b} au service de laquelle il employa constamment les six dernières années de sa vie, étant mort en 1681. »


  1. Consensus Tigurinus [Consensus de Zurich] (1549) visant à unir les trois principales Églises protestantes ‘luthérienne, zwinglienne et calviniste).

  2. Savoy Chapel anglicane de Londres.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 septembre 1668. Note 3

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0943&cln=3

(Consulté le 02.12.2022)

Licence Creative Commons