À Johann Peter Lotich, le 7 juillet 1662, note 3.
Note [3]

« Même morts, ils commandent encore » (v. note [7], lettre 78). Les deux empourprés (purpurtati) étaient les deux cardinaux, Richelieu (mort en 1642) puis Mazarin (1661), qui s’étaient succédé à la charge de principal ministre du royaume.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Peter Lotich, le 7 juillet 1662, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1233&cln=3

(Consulté le 23/05/2024)

Licence Creative Commons