De Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1650, note 3.
Note [3]

Ésope (v. note [6], lettre 65), D’un chien envieux et d’un bœuf (fable lxix, pages 138‑139, édition française illustrée, Paris, 1689, in‑8o) :

« Un chien couché sur un amas de fumier se mit en fureur et montra les dents à un bœuf qui approcha pour en manger. Cet animal, voyant cette brutalité et cet emportement si déraisonnable, s’écria tout en colère : “ Il faut que tu sois bien méchant et misérable de ne vouloir pas souffrir que je mange du foin, toi qui n’en veux point manger ! ” »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1650, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9096&cln=3

(Consulté le 01/03/2024)

Licence Creative Commons