À Charles Spon, le 8 avril 1653
Note [30]

Recollement : « procédure que l’on fait en un procès criminel lorsqu’on relit à un témoin la déposition qu’il avait faite auparavant, pour voir s’il y veut persister, y ajouter ou diminuer. Le recollement se fait avant la confrontation. Un témoin ne peut plus varier depuis qu’on en a fait le recollement » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 avril 1653. Note 30

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0309&cln=30

(Consulté le 19.09.2020)

Licence Creative Commons