À Charles Spon, le 2 mars 1655
Note [31]

« Ainsi un jour chasse l’autre, et s’écoule la vie ». Dies diem trudit se trouve sous la forme passive, Truditur dies die, dans Horace (Odes, livre ii, xviii, vers 15‑16).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 mars 1655. Note 31

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0392&cln=31

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons