À Charles Spon, le 29 avril 1644, note 32.
Note [32]

Combinaison des traités de Münster (entre la France, l’empereur d’Allemagne et les catholiques de l’Empire) et d’Osnabrück (entre la Suède, l’empereur et les protestants de l’Empire), les traités de Westphalie, qui mirent fin à la guerre de Trente Ans, ne furent signés (simultanément à Münster et à Osnabrück) que le 24 octobre 1648. Présentes à Münster au début des négociations, l’Espagne et les Provinces-Unies s’en retirèrent avant leur conclusion.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 avril 1644, note 32.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0104&cln=32

(Consulté le 20/05/2024)

Licence Creative Commons