À Charles Spon, le 16 janvier 1652, note 33.
Note [33]

Mazarin avait ouvert sa bibliothèque au public dès 1643. Grâce aux efforts acharnés de Gabriel Naudé, la Bibliothèque mazarine (v. supra note [22]) était devenue en 1652 la plus importante d’Europe en son genre, avec plus de 40 000 volumes.

Peu avant sa mort (1661), le cardinal décida de l’adjoindre au Collège des Quatre-Nations (v. note [8], lettre 679) dont il avait décidé la construction (1662-1682). On y transféra les livres et les boiseries qui se trouvaient dans l’hôtel Mazarin (actuel site Richelieu de la BnF, rue Vivienne). La Mazarine est rattachée depuis 1945 à l’Institut de France installé dans les anciens bâtiments du Collège.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 janvier 1652, note 33.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0279&cln=33

(Consulté le 03/03/2024)

Licence Creative Commons