À Charles Spon, le 10 avril 1654
Note [34]

Qui legitis flores et humi nascienta fraga,/ Frigidus, o pueri, fugite hinc, latet anguis in herba [Vous qui cueillez des fleurs et les fraises qui naissent à terre, fuyez d’ici, enfants, un froid serpent est caché sous l’herbe](Virgile, Bucoliques, églogue iii, vers 91‑92).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 avril 1654. Note 34

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0345&cln=34

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons