À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651
Note [37]

La page 714 correspond à la fin d’un copieux complément au mot Four<r>age (défini pages 324‑326). On y lit aux 5e à « 7e lignes » : « Il y a à Paris une autre rue au Feurre, qui est proche le cimetière Saint-Innocent, et où demeurent les marchands de soie. » V. note [44], lettre 485, pour la rue aux Fers.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651. Note 37

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1019&cln=37

(Consulté le 18.10.2019)

Licence Creative Commons