À André Falconet, les 16 et 20 février 1654, note 4.
Note [4]

Un poêle est « un fourneau de fer ou de poterie bien fermé, à la reserve d’un trou par où s’exhale la fumée, lequel étant chauffé donne une grande chaleur à toute une chambre. Les poêles sont de grand usage dans les pays froids. Il y a des princes en Allemagne qui ont des poêles de 50 mille écus » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, les 16 et 20 février 1654, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0339&cln=4

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons