À Hugues de Salins, le 13 juillet 1655
Note [4]

« sur ce qui touche aux maladies ». Des huit livres de médecine de Celse, le 1er est une préface générale, le 2e est une autre préface sur les signes de la maladie et les secours généraux, et le 3e est le chapitre i des différentes espèces de maladies. Dans la suite de la phrase, on aurait attendu débattu plutôt que débuté ; c’est pourtant bien ce dernier mot qu’a écrit Guy Patin ; débuter a, pour Furetière, les sens de « détourner une balle, une boule qui était auprès du but » et de « commencer une partie ou quelque autre chose ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 13 juillet 1655. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0407&cln=4

(Consulté le 10.05.2021)

Licence Creative Commons