À Charles Spon, le 18 janvier 1658
Note [4]

Le 15 décembre, une tempête avait échoué sur les redoutables Goodwin Sands (estuaire de la Tamise) et coulé le navire qui ramenait sir John Reynolds (1625-1657) en Angleterre. Fidèle à Cromwell depuis 1642, il avait été placé à la tête des 6 000 fantassins que l’Angleterre avait envoyés en mars 1657 combattre les Espagnols en Flandres aux côtés des Français. Reynolds rentrait à Londres pour assurer Cromwell de sa loyauté car des bruits l’avaient fait soupçonner d’entente avec les royalistes anglais unis aux Espagnols (Plant).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 janvier 1658. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0513&cln=4

(Consulté le 11.07.2020)

Licence Creative Commons