À André Falconet, le 18 mars 1659, note 4.
Note [4]

« Il a le souverain pouvoir en lui et autour de lui, à nous a été laissée la gloire d’obéir », Tacite, Annales (livre vi, chapitre viii), discours de Marcus Terentius proclamant son amitié pour Séjan : {a}

Tibi summum rerum iudicium di dedere, nobis obsequii gloria relicta est.

[C’est à toi que les dieux ont donné de décider souverainement de toutes choses, à nous a été laissée la gloire d’obéir].


  1. V. note [26], lettre 1033.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 18 mars 1659, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0559&cln=4

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons